Le climat des affaires se dégrade en juillet

le
5

PARIS (Reuters) - L'indicateur du climat général des affaires en France a reculé de deux points en juillet, à 87, et la dégradation a touché tous les secteurs à l'exception des services et du commerce de gros, annonce l'Insee mardi dans son enquête mensuelle de conjoncture.

L'indicateur synthétique du climat des affaires dans l'industrie manufacturière a diminué d'un point à 90.

Ces deux indicateurs restent sous le seuil de 100 qui correspond à leur moyenne de longue période.

Les 24 économistes interrogés par Reuters attendaient en moyenne un chiffre de 91 dans l'industrie, leurs estimations s'échelonnant de 90 à 93.

Selon l'Insee, les indicateurs synthétiques du climat des affaires ont perdu 1 point en juillet dans l'industrie, 2 points dans le bâtiment et 6 points dans le commerce de détail.

L'indicateur dans les services est resté stable tandis que l'indicateur dans le commerce de gros a gagné 2 points en 2 mois.

L'institut souligne dans un communiqué que l'indicateur de retournement calculé au niveau France est "en zone défavorable".

"C'est également le cas de tous les indicateurs de retournement sectoriels", précise le communiqué.

Marc Joanny

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ANOSRA le mardi 24 juil 2012 à 18:12

    Le climat de la chambre des députés est bon aussi, au moment où ils refiscalisent les HS, ils ont refusé la fiscalisation de leur prime de 9000E pour frais professionnels, tout va bien et la dette se porte bien! La justice fiscale ce n'est pas pour tous et pas maintenant!

  • markito le mardi 24 juil 2012 à 09:52

    Le climat du fonctionnariat -lui- se porte comme un charme non ? (lol)

  • gablex le mardi 24 juil 2012 à 09:25

    Ben oui ANOSRA. Un simple constat sans plan d'action associé; tu as raison. Mais sans intêret, certainement pas. Une économie en récession; le déclin c'est effectivement maintenant comme le dit tatail.

  • ANOSRA le mardi 24 juil 2012 à 09:15

    Simple constat, sans analyse, donc sans intérêt! A quoi servent ces stats s'il n'y a pas de plan d'action associé?

  • tatail le mardi 24 juil 2012 à 09:14

    Le déclin, c'est maintenant !