Le climat des affaires en recul en septembre

le
5

PARIS (Reuters) - L'indicateur du climat général des affaires en France a baissé d'un point en septembre, à 86 points, atteignant son plus bas niveau depuis septembre 2009, annonce mardi l'Insee dans son enquête mensuelle de conjoncture.

L'indicateur du climat des affaires dans l'industrie manufacturière est resté stable à 90, un niveau légèrement supérieur à l'estimation moyenne de 25 économistes interrogés par Reuters (89), leurs estimations s'échelonnant de 86 à 91.

Ces indicateurs restent ainsi sous le seuil de 100 qui correspond à leur moyenne de longue période. C'est le 13e mois consécutif que l'indicateur du climat général est inférieur à 100.

L'indicateur des services a monté de trois points en septembre à 87, celui du bâtiment a perdu un point à 94 et celui du commerce de détail a perdu six points à 86.

L'Insee souligne dans un communiqué que l'indicateur de retournement calculé au niveau France reste "en zone défavorable".

"C'est également le cas de tous les indicateurs de retournement sectoriels sauf dans les services, où l'indicateur se redresse tout en restant en zone d'incertitude", ajoute l'Insee.

En Allemagne, l'institut de conjoncture Ifo a fait état lundi d'une dégradation du climat des affaires en septembre pour le cinquième mois consécutif.

Cet indicateur a reculé à son plus bas niveau depuis février 2010, en dépit des initiatives prises par la BCE pour régler la crise de la dette dans la zone euro.

Jean-Baptiste Vey, édité par Marc Joanny

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • rodde12 le mardi 25 sept 2012 à 17:17

    Nous ne sommes pas en 1981, nous sommes en 1922 en Allemagne.Ca finira pareil. Relisez E.M. remarke.

  • paumont1 le mardi 25 sept 2012 à 10:09

    il n'a pas tout à fait tort, ceci dit faire confiance à un premier sinistre qui n'a pour seul objectif que de dépenser des milliards dans un aéroport couteux et inutile pour assurer sa gloriole, c'est peut-être une erreur...

  • danne007 le mardi 25 sept 2012 à 09:31

    M3101717: Faut pas rêver. PS= doux rêveurs.

  • M3101717 le mardi 25 sept 2012 à 09:27

    10 ans de décisions idiotes ne se règlent pas en trois mois. Tranquille, laissons venir ;o)

  • M4189758 le mardi 25 sept 2012 à 09:04

    JPi - Au PS on croit que l'histoire ne se répète pas. Nous sommes pourtant revenu en 1981. Vive la gauche et vivement 1983.

Partenaires Taux