Le climat des affaires continue de s'améliorer en Allemagne

le
0
L'INDICE IFO EN ALLEMAGNE
L'INDICE IFO EN ALLEMAGNE

par Annika Breidthardt

FRANCFORT (Reuters) - L'indice Ifo du climat des affaires en Allemagne a augmenté pour le deuxième mois d'affilée en décembre, avec l'amélioration la plus marquée en deux ans et demi des anticipations des entreprises, ce qui conforte l'espoir d'un rebond rapide de la croissance outre-Rhin après une fin d'année 2012 morose.

L'institut de Munich a annoncé mercredi que l'indice, établi à partir d'une enquête menée auprès de quelque 7.000 entreprises, s'était établi à 102,4, contre 101,4 en novembre, à son plus haut niveau des cinq derniers mois.

Ce chiffre dépasse donc la médiane des prévisions des 40 économistes interrogés par Reuters, qui se situait à 102,0, ce qui a entraîné une accentuation de la hausse sur les Bourses européennes, à leurs plus hauts niveaux de l'année. L'euro a également renforcé ses gains après l'annonce et s'échangeait autour de 1,3270 dollar vers 10h35 GMT.

L'Allemagne, qui avait bien résisté à la crise de la dette en zone euro, a récemment soufferts ces derniers mois de dégradation marquée de la conjoncture dans les autres pays de l'Union européenne, débouché d'environ 60% de ses exportations.

Les économistes s'attendent à une contraction du produit intérieur brut (PIB) allemand au quatrième trimestre et le gouvernement envisage de revoir à la baisse sa prévision de croissance pour l'an prochain, qui est pour l'instant de 1%.

Mais l'apaisement de la crise en zone euro ces dernières semaines avec l'accord sur la dette grecque et l'engagement réaffirmé de la Banque centrale européenne (BCE) à venir en aide aux Etats en difficulté, a favorisé un regain de confiance des entreprises allemande, avec une amélioration des attentes en termes d'exportation, a dit à Reuters l'économiste de l'institut Klaus Wohlrabe.

"APAISEMENT"

"Il y a un certain apaisement en fin d'année. Les perspectives d'exportation sont orientées à la hausse. La confiance des entreprises se rétablit", a-t-il dit.

"L'activité liée à Noël est vraiment bonne. Le climat au niveau des ventes de détail s'est légèrement détérioré mais cela est dû essentiellement aux ventes de voitures. Ce n'est pas dramatique", a-t-il indiqué, ajoutant que les produits électroniques et les articles de sport se vendaient bien.

Selon l'enquête Ifo, les entreprises sont plus pessimistes en ce qui concerne leur conditions actuelles, avec un sous-indice à 107,1 en décembre contre 108,1 le mois précédent, alors que le consensus le donnait à 108,0.

Mais les anticipations se sont améliorées, avec un sous-indice à 97,9, contre 95,2 en novembre, qui enregistre ainsi sa plus forte hausse mensuelle depuis juin 2010. Le consensus était à 96,3.

La semaine dernière, l'institut Ifo a pratiquement divisé par deux sa prévision de croissance 2013 en Allemagne, à 0,7% contre 1,3%, tout en ajoutant que la consommation intérieure favoriserait un rebond de la première économie européenne l'an prochain après la brève contraction attendue ce trimestre.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par Marc Angrand

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant