Le classement 2016 des pays où s'expatrier

le
1

Le réseau d’expatriés international InterNations a publié son classement des pays où il fait bon émigrer en 2016, basé sur le ressenti des étrangers qui y vivent. Ce sondage, nommé Expat Insider et réalisé auprès de 14 000 personnes représentant 174 nationalités, recèle quelques surprises.

Le classement des pays plébiscités pour s'expatrier a bien changé !
Le classement des pays plébiscités pour s'expatrier a bien changé !

Taïwan : le nouvel entrant se place directement en tête

Cela fait déjà quelque temps que l’Asie s’impose comme un continent qui attire les expatriés et nomades, avec des pays qui allient qualité de vie et sécurité, comme Singapour (13ème). Taïwan, nouveau au classement en 2016, monte directement sur la première marche du podium. Les expatriés y jouissent d’une grande liberté financière et d’une excellente qualité de vie, définie par plusieurs critères : offre de loisirs, bonheur personnel, transports et voyages, santé et bien-être, sûreté et sécurité. Tous ces atouts équilibrent la difficulté à s’intégrer et la barrière linguistique, signalées par nombre d’entre eux. Au 31 décembre 2015, on comptait 1 961 Français établis à Taïwan (et enregistrés auprès du consulat). En Asie, le Vietnam sort également du lot : le pays passe de la 35e à la 11e place, en offrant opportunités d’emploi et intégration aisées.

Un fort attrait pour l’Amérique du Sud

Les expatriés installés en Amérique du Sud semblent très heureux puisque l’Équateur arrive 3e, le Mexique 4e et le Costa Rica 6e ! L’Équateur a été poussé de la première marche qu’il occupait depuis 2 ans, probablement parce qu’il offre de moins en moins de sécurité en matière d’emploi. Exportateur de pétrole, le pays a souffert de la baisse du prix du baril, et seulement 6% de ses ressortissants pensent que son économie est florissante. Au Mexique, les expatriés apprécient par-dessus tout un coût de la vie bas et un climat agréable. Et même s’ils citent l’insécurité comme premier point faible du pays, la facilité à s’intégrer et la sympathie des locaux l’emportent. À noter que 30% des sondés installés au Mexique sont des retraités.

La chute des géants

Voici le top 10 des pays où il fait bon s’expatrier selon cette étude :
1. Taïwan ;
2. Malte ;
3. Équateur ;
4. Mexique ;
5. Nouvelle-Zélande ;
6. Costa Rica ;
7. Australie ;
8. Autriche ;
9. Luxembourg ;
10. République Tchèque.
Mais où sont donc passés le Canada, la France, le Royaume-Uni, les États-Unis… ? À part la République de Malte, l’Australie et la Nouvelle-Zélande, qui ont climat, langue, emploi et installation facile pour elles, les autres pays qui attirent traditionnellement les immigrants ne sont pas très bien placés, c’est le moins que l’on puisse dire. La météo et l’accueil des locaux plombent le score de l’Allemagne (17e place). Les expatriés aux USA (26e) émettent souvent le souhait d’y rester à vie, et 27% d’entre eux sont déjà citoyens américains. Néanmoins, le déséquilibre entre vie personnelle et travail, ainsi que le coût de la santé et de l’éducation n’en font pas une destination de rêve pour tous. Enfin, la France n’occupe que la 41e place du podium : les expatriés trouvent qu’il est difficile de s’y faire des amis, qu’il est indispensable de parler la langue locale, et que les salaires sont plus bas que dans leur pays d’origine, pour plus de taxes et un coût de la vie élevé.

Trucs et astuces

L’étude Expat Insider donne quelques renseignements intéressants sur les expatriés français dans le monde : leur âge moyen est de 39,5 ans, la plupart ont déjà vécu à l’étranger auparavant, 36% parlent très bien la langue locale, 2/3 d’entre eux sont diplômés d’un master, et ils vivent majoritairement en Allemagne, en Suisse et aux États-Unis.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ericlyon il y a 9 mois

    C'est probablement essentiellement une question de langue. Taiwan parle la même langue que les chinois qui sont tout de même plus d' un milliard. Les pays d'Amérique du sud cités parlent l'espagnol parlé par plusieurs centaines de millions de personnes rien qu'en Amérique. Les Anglophones se répartissant entre Malte, l' Australie et la Nouvelle-Zélande.