Le clan Hermès prépare une parade anti-LVMH

le
0
Les familles héritières cherchent à verrouiller le capital mais des actionnaires minoritaires réclament une OPA.

Conseil de guerre chez Hermès. Les actionnaires familiaux, au nombre d'une soixantaine, sont convoqués ce vendredi pour mettre au point la parade anti-LVMH, un peu plus d'un mois après l'annonce de la détention de 17,1 % du capital du sellier par le groupe de Bernard Arnault. Tous les conseils de la famille doivent plancher : les avocats (Jean-Michel Darrois, Olivier Diaz et Philippe Ginestié) et les banquiers (Bank of America Merrill Lynch et BNP Paribas).

Objectif : apporter la preuve de la cohésion de la famille, et de sa détermination à conserver durablement le contrôle d'Hermès. Plusieurs lignes de défense sont à l'étude. La première existe, le statut de commandite qui verrouille le contrôle de la société. Au niveau du capital, deux solutions pourront être simultanément mises en ½uvre. La première consiste à créer un holding rassemblant, dans l'idéal, au moins 51 % du capital. Figer une telle quantité d'actions ne sera pas sans conséquence patrimo

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant