Le Cinema One de Kaleidescape se veut grand public, mais à 4.000$

le
0
Le Cinema One de Kaleidescape se veut grand public, mais à 4.000$
Le Cinema One de Kaleidescape se veut grand public, mais à 4.000$

Le système Kaleidescape Cinema One, qui propose un service de streaming et stockage de vidéos en qualité Blu-ray, donne aussi à voir comment se divertissent les ultras-riches.Connue pour la complexité technique de ses solutions home cinéma et serveurs vidéos, qui doivent être installées par une équipe d'ingénieurs ultra-spécialisés (généralement à bord d'un yacht ou dans une villa surplombant le lac de Côme), la marque lance son premier produit grand public, qui est aussi le premier à être distribué par un réseau de points de vente.

À $3.995, le Cinema One n'est décidément pas accessible aux petits budgets, à l'inverse du Apple TV, par exemple, à $99. Mais au regard de ses services de streaming, gestion et stockage de vidéos HD, ce système dépasse de loin ses concurrents actuels.

On peut sauvegarder jusqu'à 100 films en qualité Blu-ray ou 600 en qualité DVD sur la box, qui donne également accès à la boutique de films en ligne de Kaleidescape. Celle-ci est actuellement la seule à proposer des titres numériques avec une qualité audiovisuelle identique à celle du Blu-ray, et avec tout le contenu additionnel, tels les commentaires de réalisateurs et les sous-titres. L'offre des films, en croissance permanente, compte aujourd'hui plus de 250.000 titres.

Un des atouts les plus convaincants de l'appareil : lorsqu'on appuie sur le bouton de lecture, le film se lance immédiatement, sans qu'on ait affaire à des menus compliqués, des bandes-annonces ou de la publicité. La box est également "smart home ready" et donc prêt à communiquer avec les systèmes d'éclairage et de volets pour qu'au moment du film, les lumières baissent, les volets se ferment et le système audio s'anime.

Kaleidescape indique que le Cinema One sera le premier dans une nouvelle gamme d'appareils destinés au grand public, qui offrent une performance de haute volée, mais ne nécessitent pas une installation spécialisée. Le système est déjà ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant