Le cinéma français peine à lever des fonds

le
0
Le cinéma français est à la fête avec la 36e cérémonie des Césars. Mais, malgré une année 2010 record en termes de fréquentation, les plus petits producteurs souffrent à cause de la crise.

C'est presque devenu une habitude : tous les ans depuis 2008, la fréquentation des salles de cinéma françaises bat des records : 189 millions d'entrée en 2008, 200 millions en 2009, 206,5 millions en 2010... L'année qui vient de s'écouler affiche ainsi, un nombre total d'entrées sans équivalent depuis 1967, selon le Centre National du Cinéma et de l'image animée (CNC). En pourcentage de la population, 65,4% de français de plus de 6 ans, soit 37,6 millions d'individus, ont fréquenté au moins une fois les salles obscures en 2010. C'est donc plus que les 35,9 millions de spectateurs (63,3%) enregistrés en 2008, l'année d'un précédent record. A l'époque, rappelons que l'engouement suscité par « Bienvenue chez les Ch'tis » (20 millions de spectateurs) avait dopé la fréquentation. Ce qui rend d'autant plus remarquable le record de 2010, en l'absence d'un blockbuster venant gonfler les entrées en salles.

Le cinéma, immunisé contre la crise ?

Ces chiffres excep

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant