«Le cinéma est devenu un monde très instable»

le
0
INTERVIEW - Présent au Mipcom à Cannes, Robert Redford est venu y défendre les couleurs de sa chaîne de cinéma Sundance Channel, qui fête la première année de sa distribution en Europe et notamment en France.

Présente sur la Box de Neuf, Numéricâble et Free la chaîne compte aux États-Unis pas moins de 40 millions de téléspectateurs. En 2008, elle a été rachetée à General Electric pour 496 millions de dollars par l'opérateur du câble Cablevision. Pour autant son créateur, Robert Redford, n'abandonne pas la chaîne dont il continue à inspirer et guider la programmation et les productions propres.

Le FIGARO. -Grand connaisseur et professionnel du cinéma et de l'audiovisuel, quelle est aujourd'hui votre perception de la télévision ?

Robert REDFORD. - Comme vous le savez, ma carrière artistique a commencé par le théâtre, puis la télévision et le cinéma. Les événements ont fait que le cinéma est devenu ma vie. C'est une industrie qui a connu, ces dernière années, beaucoup de changements non seulement aux États-Unis mais aussi à travers le monde entier, mettant cette industrie dans une situation difficile. Ces changements, qui sont essentiellement économiques m

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant