Le CICE nourrit le bénéfice de La Poste

le
0

Pour la première fois, l'entreprise publique s'est endettée en 2013 pour faire face à ses dépenses d'exploitation courante.

En dernière minute, jeudi après-midi, La Poste a dû changer le lieu de sa conférence de présentation des résultats annuels dans un bâtiment voisin. «Envahi» par des syndicalistes de Sud 92, qui protestaient contre le sort réservé à des intérimaires et souhaitaient «exprimer un malaise général», le siège du groupe était inaccessible. Affichant un calme olympien, Philippe Wahl, son PDG, a dédramatisé l'incident. «Il ne faut pas surréagir. Je ne me lance pas le défi que les six syndicats des 100 départements de France soient à tout moment satisfaits.» L'action de Sud tombe pourtant mal. Le nouveau patron fait en effet officiellement du dialogue social un des points forts de son mandat, alors qu'il s'emploie à mettre en œuvre un plan stratégique à horizon 2020.

Philippe Wahl aura besoin du soutien de ses plus de 200.000 salariés po...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant