Le chômage tue

le
13
10 000 à 14 000 décès par an sont imputables au chômage en France par maladies chroniques, hypertension, rechute de cancer..
10 000 à 14 000 décès par an sont imputables au chômage en France par maladies chroniques, hypertension, rechute de cancer..

Faudra-t-il écrire un jour sur le fronton des antennes de Pôle emploi : « Le chômage nuit gravement à la santé » ? Le Conseil économique social et environnemental (Cese) vient de tirer la sonnette d'alarme. Dans un avis intitulé « L'impact du chômage sur les personnes et leur entourage », qui compile les dernières études sur le sujet, le Cese dresse un bilan de santé alarmant des 5,76 millions de demandeurs d'emploi. Il s'appuie notamment sur une étude de l'Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale), dont Le Point.fr s'était fait l'écho à sa sortie et qui révélait le premier bilan chiffré en termes de mortalité. « Dix mille à 14 000 décès par an sont imputables au chômage en France par maladies chroniques, hypertension, rechute de cancer... » relève-t-il. Soit presque deux fois plus que les accidents de la route. Chômeurs et chômeuses déclarent respectivement 2,32 fois et 1,71 fois plus fréquemment un « mauvais état de santé ». La perte d'emploi favorise notamment les accidents cardiovasculaires et les maladies chroniques. Les chômeurs ont ainsi un risque d'AVC et d'infarctus augmenté de 80 % par rapport aux actifs. Ils sont aussi plus nombreux à mourir de cancer. C'est aussi vrai chez les femmes que chez les hommes.

Troubles dépressifs et risque suicidaire

Même les personnes dont le profil socio-économique et le niveau d'études sont supérieurs à la moyenne sont...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Cambio17 le mercredi 11 mai 2016 à 14:53

    Le CESE est payé pour faire des rapports comme çà ? Bande d'incapable... Au contre, moi je suis en pleine forme depuis que je suis chômeurs, je mange bien, je prends le temps de vivre et je refais du sport...

  • pimperne le mercredi 11 mai 2016 à 14:31

    vers quelle sorte de société allons nous, la mort est notre finalité et pour notre société peut être le même sort ....et les loisirs, ils tuent combien de personne par an ?

  • alain..c le mercredi 11 mai 2016 à 13:45

    Le travail aussi, la cigarette également, le vin, l'air que l'on respire, en fin de compte personne n'y échappe, c'est triste mais totalement factuel. message personnel pour prossel : tu m'as fauché l'idée.

  • M9897262 le mercredi 11 mai 2016 à 12:52

    En fait 5 fois plus que la route ... mais cela n'a pas l'air important même pour un gouvrnement sois disant de gauche. 1% de la population se goinfre au détriment des 99 % restant. La politique c'est comme le foot une façon de détourner la population de la réalité. 2017 ça risque d'être compliqué en taux de participation ...

  • MIKE3000 le mercredi 11 mai 2016 à 12:45

    La socialie tue aussi, et bien plus que le reste!

  • sleipnir le mercredi 11 mai 2016 à 12:42

    Sauf que... Ce n'est pas le chômage qui tue, mais la misère.

  • ericlyon le mercredi 11 mai 2016 à 12:41

    Bien sûr que le chômage tue comme tout ce qui contribue à la baisse de moral qui peut aboutir à une dépression. C''est aussi le cas des grèves, des nouveaux impôts, des contrôles fiscaux, de l'incompréhension de certaines administrations, des heures perdues dans les bouchons, ...

  • prosse1 le mercredi 11 mai 2016 à 12:40

    sa economie sur le chaumage ,tandis que la route avec les radars sa rapporte

  • merlin84 le mercredi 11 mai 2016 à 12:37

    C'est pas le chômage qui tue, mais Pole emploi ! lol

  • indyta le mercredi 11 mai 2016 à 12:35

    bon, tant qu il y a des heureux malgre ces desesperés...ca roule:cachez moi ces sans dents que je ne saurais voir.