Le chômage quasi stable avec une légère hausse de +0,4% en février

le
40
Le chômage quasi stable avec une légère hausse de +0,4% en février
Le chômage quasi stable avec une légère hausse de +0,4% en février

La spirale négative est enrayée pourraient dire les plus optimistes. Le chômage reste stable en février avec une légère hausse de 0,4%, soit 12 800 demandeurs d'emploi en plus inscrits à Pôle Emploi en catégorie A. Au moins 3,49 millions de personnes sont au chômage en France métropolitaine. Après une baisse du nombre de demandeurs d'emploi de 0,5% en janvier, un nouveau recul aurait confirmer la reprise économique. Le chômage croît de 4,6 % sur un an.

Le nombre de demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi en activité réduite (catégories B et C) augmente lui de de 1,4 % pour l'activité réduite courte (catégorie B) et de 0,8 % pour l'activité réduite longue. Le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A des jeunes de moins de 25 ans diminue lui de 0,3 % en février pour le deuxième mois consécutif. En revanche, la situation continue de se dégrader pour les seniors: +0,7% sur un mois, +9,1% sur un an.

Le ministre du Travail François Rebsamen préfère mettre l'accent, dans un communiqué, sur la légère baisse (-6.300, -0,2%) enregistrée en catégorie A (sans aucune activité) sur les deux premiers mois de l'année. Un chiffre «encourageant», selon lui, et une «première» depuis 2008.

Ajoutés aux meilleures perspectives de l'emploi intérim, ces chiffres mitigés étaient attendus par l'exécutif entre les deux tours des élections départementales. Mais en incluant les chômeurs ayant exercé une petite activité, le chômage a atteint de nouveaux records, à 5,26 millions en métropole et 5,56 millions en France entière.

Du côté syndical, Jean-Claude Mailly (FO) juge «indispensable» de «changer de politique économique afin de retrouver une croissance porteuse d'emplois». Et côté patronat, pour Pierre Gattaz, le président du Medef, «les chiffres du chômage d'aujourd'hui montrent que les demi-mesures ne suffisent plus. Il nous faut agir plus vite, plus fort».

Ce scenario a un air ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7693081 le jeudi 26 mar 2015 à 23:43

    c'est un langage très Hollandais: l'Inversion tendancielle du cho^mage se fait jour progressivement et laisse à penser que la pente de la courbe devrait s'infléchir sensiblement vers une légère stabilisation sans y voir encore une amélioration que l'on peut espérer vers avril /mai 2017! etc ....etc.....

  • ref1929 le jeudi 26 mar 2015 à 18:01

    j'adore le "quasi" stable surtout si on ne compte pas les radiations et outre mer

  • paspad le jeudi 26 mar 2015 à 17:31

    le chômage reste stable en février , + 12 800 demandeurs d'emploi = le parisien fidèle à sa désinformation quotidienne

  • imagine7 le jeudi 26 mar 2015 à 14:06

    Si il y a du chômage en France, il fallait tout faire pour ne pas qu'il vienne !!

  • kejocol le jeudi 26 mar 2015 à 13:49

    Pour moi Stable = pas de hausse ni de baisse !!!! ce torchon nous prend vraiment pour des nazes. +0.4% ou +12800 chomeurs, c une hausse. qu'il s'adresse aux chomeurs et il verra si c stable. Journal a deconseiller.

  • gyere le jeudi 26 mar 2015 à 10:33

    le pipotage n'a pas marché en février., comme en janvier...Malgré les annonces faites dans les médias, à la botte hier matin, le réveil a été dur hier soir!!

  • M1945416 le jeudi 26 mar 2015 à 10:11

    payé les politiciens au résultat .. la seule chose qui marcherai

  • ppetitj le jeudi 26 mar 2015 à 09:51

    Etonnant...Pas les "groupies" socialos habituelles pour soutenir leur gouvernement et ces résultats...Auraient-ils enfin ouvert les yeux ?

  • jsrlak1 le jeudi 26 mar 2015 à 09:43

    Allez dire "quasi-stable" aux nouveaux chômeurs. Ce gouvernement a échoué tout en augmentant fortement les impôts...

  • frenchto le jeudi 26 mar 2015 à 09:28

    manipulation !!!!le droit Français du travail est un bastion pour les gens qui sont dans le travail et une forteresse inaccessible pour ceux qui veulent y rentrer. Tout le monde le sait, depuis des décennies, personne ni gauche ni droite ne s'y est attaqué. Et ce n'est dans aucun programme