Le chômage progresse moins vite mais ne baisse pas

le
0
INFOGRAPHIE - La hausse du nombre de chômeurs de catégorie A en novembre n'a pas empêché François Hollande de proclamer que l'inversion de la courbe du chômage est «amorcée». Qui dit vrai, qui dit faux? Éléments de réponse.
o La catégorie A est la plus pertinente

La catégorie A regroupe les chômeurs de France métropolitaine inscrits à Pôle emploi et qui n'ont exercé aucune activité dans le mois. Ils sont près de 3,3 millions. C'est cette catégorie qui est la plus analysée car elle représente le noyau dur du chômage. D'ailleurs, le taux de chômage, qui a atteint 10,5 % en France métropolitaine au troisième trimestre, est également mesuré par l'Insee en recensant les personnes disponibles pour un poste et qui n'ont pas travaillé du tout. Les deux indicateurs - catégorie A et taux de chômage - sont donc proches et évoluent quasiment toujours dans le même sens. Voilà pourquoi le gouvernement a fondé sa promesse d'inversion de la courbe d'ici à la f...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant