Le chômage est stable en juin

le , mis à jour le
12
Les chiffres du chômage pour le mois de juin ont été dévoilés ce lundi.
Les chiffres du chômage pour le mois de juin ont été dévoilés ce lundi.

Après un record de 3,55 millions de chômeurs en mai, Pôle emploi a dévoilé ce lundi les chiffres du mois de juin : il y a désormais 3 553 500 chômeurs, soit une hausse de 1 300 chômeurs. Dans un communiqué de presse, le ministre du Travail François Rebsamen explique que ce ralentissement est « un signe encourageant ». « Les évolutions positives de plusieurs indicateurs ces derniers mois traduisent l'amélioration du contexte économique. (...) Elles témoignent des premiers effets du pacte de responsabilité et de solidarité et plus généralement de nos politiques de soutien à la création d'emplois », poursuit-il en ajoutant que l'amélioration « devra être confirmée dans les prochains mois pour faire diminuer durablement le chômage ».

En mai, l'accroissement avait été nettement plus fort (+ 16 200), mais le gouvernement avait indiqué que les chiffres avaient été artificiellement gonflés, en raison d'un nombre, plus élevé que la moyenne de chômeurs qui avaient mis à jour leur dossier. Sur un an, cet indicateur progresse de 4,7 %. Si l'on y ajoute les demandeurs d'emploi ayant occupé une activité réduite (catégories B et C), il y avait, à la fin juin, un peu plus de 5,397 millions d'inscrits à Pôle emploi dans l'Hexagone. Un chiffre en recul de 0,3 % sur un mois. Chez les moins de 25 ans, le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A a reculé d'1,1 % (- 6 200 personnes) en juin.

Données administratives...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • olef31 le mardi 28 juil 2015 à 19:31

    Ils nous prennent vraiment pour des pigeons. François Rebsamen explique que ce ralentissement est « un signe encourageant ». et le titre : le chômage est stable en juin. 1300 chômeurs de plus sur des chiffres trafiqués c'est plus que catastrophique. Et à la rentrée de septembre, la hausse devrait simplifier.On ne peut plus attendre 2017, il faut les vir.er !!! C'est urgent.

  • frk987 le mardi 28 juil 2015 à 18:37

    N'importe quoi......et même le Point se met au diapason !!!!

  • bignou56 le mardi 28 juil 2015 à 18:31

    moi je suis en catégorie E donc non comptabilisé par le gouvernement et pourtant je suis au chômage.Bravo au gouvernement pour la tromperie

  • M7403983 le mardi 28 juil 2015 à 18:30

    Même avec 1300 chômeurs de plus (imaginez vous une ou 2, 3 usines au niveau d'un département ) ... Je rêve(le chômage est stable ...) , Et ceci, sans compter le changement de méthode de calcul !

  • zemmour- le mardi 28 juil 2015 à 18:00

    Stable à la hausse pour être précis !

  • msoulie3 le mardi 28 juil 2015 à 17:38

    Stable avec une hausse de 1.300 chomeurs en plus. la "Hausse se tasse", l'inversion est proche pour le mec de ladame IRMA. TOUT VA BIEN pour les sans dents, les sans travails, les sans espoirs. Que le grand mystificateur continue de pérorer, il n'y a que lui pour se regarder, et que lui pour y croire.....

  • gache1 le mardi 28 juil 2015 à 17:28

    Le chômage est stable grâce à 1.300 chômeurs de plus. Merci au Quotidien du Peuple de nous éclairer de ses bienfaits.

  • boudet le mardi 28 juil 2015 à 17:19

    +1300 ou + 11000 chomeurs à comparer aux 13000 de mai????

  • M2286010 le lundi 27 juil 2015 à 19:53

    La France entière est ravie ! Nous ne comptons QUE 1300 chômeurs de plus (après manipulations administratives) au mois de Juin. C'est merveilleux!! Un candidat à la Présidentielle 2012 nous avait promis une inversion de la courbe en Décembre 2012... En Juin 2013, les médias collabo. semblent heureux d'une "petite" hausse, à condition ne ne pas être concernés personnellement et que leurs avantages fiscaux ne soient pas modifiés...

  • M8252219 le lundi 27 juil 2015 à 18:35

    Manipulation des citoyens.le nombre de chômeurs c'est fait avec un nouveau mode de calcul. ÉVIDEMENT POUR AMÉLIORÉ ET JUSTIFIER LE DÉCOMPTE ET LA FINESSE DU DÉCOMPTE.!!!!!!!. Tout pour maquiller leur incompétence leur dogmatisme et leur aveuglement. Aucune réduction des dépenses de l'état qui engloutit 57.7% du produit intérieur brut et est en déficit structurel et permanent, nous rejoindrons bientôt la Grèce.