Le chômage espagnol au plus haut depuis 14 ans

le
0
Le taux de chômage en Espagne a atteint 21,29% sur les trois premiers mois de l'année. Le plus mauvais chiffre depuis 14 ans. La construction continue de plonger tandis que l'industrie peine à recruter.

Inflation et chômage en hausse, baisse de la consommation: pluie de mauvaises nouvelles conjoncturelles sur l'Espagne. Le taux de chômage a dépassé un nouveau record au premier trimestre 2011, à 21,29%, selon les chiffres officiels publiés ce vendredi. En clair, un actif sur cinq est sans emploi en Espagne. Au 31 mars, le nombre de demandeurs d'emplois frôlait le seuil des 5 millions. Il s'agit du plus mauvais chiffre enregistré en zone euro, où le taux de chômage s'est élevé 9,9% sur le seul mois de mars.

«Les chiffres espagnols sont décevants», juge Jesus Castillo, économiste chez Natixis. «Malgré la bonne tenue de l'activité de l'industrie au premier trimestre, le secteur a continué à détruire des postes. Le secteur des services, principal employeur en Espagne, embauche traditionnellement peu en début d'année. Moins surprenant, l'emploi dans la construction a continué à se contracter.

«Le chômage espagnol est en partie structurel», analyse Thibault Mer

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant