Le chômage augmente le risque d'infarctus

le
0
Une étude américaine fait un lien très clair entre la perte d'un emploi et l'augmentation des risques de crise cardiaque pour les personnes de plus de 50 ans. » La douleur associée à l'infarctus du myocarde

C'est une mauvaise nouvelle de plus pour les chômeurs: perdre son d'emploi augmente les risques d'infarctus du myocarde. Plusieurs licenciements successifs ont même un effet aussi important que les plus graves facteurs de risques cardiovasculaires que sont le tabac, le diabète ou l'hypertension.

L'étude américaine a été menée pendant presque vingt ans sur 13.500 adultes de 51 à 75 ans, et les résultats, publiés dans la revue Archives of Internal Medicine du mois de novembre 2012, s'appliquent aussi bien pour les femmes que les hommes, quelle que soit leur appartenance ethnique. Cette étude confirme des travaux précédents, qui avaient été menés sur des échantillons de malades plus réduits, et donc moins statistiquement robustes .

«Nous avons c...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant