Le chômage au Royaume-Uni en juin

le
8
Infographie Idé
Infographie Idé

Les chiffres de l'ONS

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bedseb le mercredi 17 aout 2016 à 20:21

    Pas de chômeur car il ne s'inscrive pas vue qu'il ne touche rien ou presque

  • BARIL22 le mercredi 17 aout 2016 à 18:15

    Je vois venir Matador et Elle-Konerie: "les stats concernent la période avant le brexit"

  • laurus le mercredi 17 aout 2016 à 17:24

    Ça y est !!! Ça va vraiment mieux !!! La courbe, elle descend !!! Mais pourquoi l'INSEE a foutu un "Union Jack" sur le graph ??? J'comprends pas...

  • pierry5 le mercredi 17 aout 2016 à 17:22

    ogleford c'est ce que je dis depuis longtemps en d'autres termes. De plus la CEE leur a fait exploser leur dette publique ainsi que leurs déficits commerciaux en manoeuvrant de manière à ce que la £ soit forte au possible. S'ils sont un peu malin, ce que je n'en doute pas il vont faire le nécessaire pour régulariser tout cela, à nos dépens bien sûr.

  • oglefort le mercredi 17 aout 2016 à 16:22

    tout simplement parce que la finance gagne toujours. Vous voyez l'UE se passer de la city, plaque tournante de la finance ? J'ai travaillé la -bas et j'ai encore de nombreux contacts. Ils se sont bien amusés quand les médias français parlaient de Paris comme nouvelle place financière. les anglais vont négocier les accords qui seront favorables à leurs intérêts. Déjà, c'est eux qui dictent le tempo pour la sortie.

  • lorant21 le mercredi 17 aout 2016 à 16:19

    On voit là que si les anglais ont voté populiste (brexit), ce n'est pas à cause du chômage (comme l'estime toujours les partis de gauche), mais bel et bien, pour un problème d'identité nationale (comme l'estime les partis d’extrême-droite). Lequel est le plus facile à régler? je ne sais pas.

  • wljs le mercredi 17 aout 2016 à 16:02

    @oglefort Comment affirmer que le brexit sera favorable aux Anglais alors qu'il n'est même pas initié? Il me semble pourtant qu'aucune instance économique du pays n'y été favorable et que le vote les a pris à contre-pied.Tous les acteurs économiques majeurs du Royaume-Uni seraient-ils idiots? Nous verrons bien ce qu'il adviendra lorsque le brexit sera effectivement implémenté. Soit le UK y gagnera et la City est peuplée d'idiots, soit le contraire. W&S

  • oglefort le mercredi 17 aout 2016 à 15:44

    le brexit sera favorable aux anglais