Le chômage au plus bas depuis la réunification en Allemagne

le
0

BERLIN, 29 janvier (Reuters) - Le taux de chômage n'a jamais été aussi faible en Allemagne depuis la réunification du pays en 1990 et le gouvernement s'attend à le voir encore baisser en 2015, ce qui pourrait favoriser la consommation et la croissance dans la première économie d'Europe. Le taux de chômage a reculé à 6,5% en janvier, selon les données publiées jeudi par l'Office fédéral des statistiques. Il correspond à l'estimation initiale donnée pour le mois de décembre mais le chiffre du mois dernier a été révisé à la hausse, à 6,6%. Ce résultat est conforme aux attentes des économistes interrogés par Reuters. Le nombre de chômeurs a reculé de 8.000 à 2,836 millions en données corrigées des variations saisonnières. Le consensus Reuters prédisait une baisse de 10.000. Devant les députés, le ministre de l'Economie, Sigmar Gabriel, a dit s'attendre à une croissance de 1,5% du produit intérieur brut (PIB) cette année, comme en 2014. Il a jugé que la création le 1er janvier d'un salaire horaire minimum de 8,50 euros allait soutenir la demande intérieure, même si les économistes sont divisés sur les conséquences de cette mesure. Le niveau d'emploi atteint des records en Allemagne et les salaires progressent alors que l'inflation est à creux de cinq ans. Conjugués à l'effondrement des cours du pétrole, ces facteurs contribuent à renforcer la consommation des ménages dans une période marquée par une faiblesse relative de l'investissement et des exportations. (Michelle Martin; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant