Le chômage américain au plus bas, une aubaine pour Obama

le
0
Le taux de chômage est tombé à 7,8% au plus bas depuis 2009. Les chiffres de création d'emplois en juillet et août ont été corrigés à la hausse. Une aubaine pour Obama, en pleine campagne présidentielle.

Soulagement à la Maison-Blanche: loin de grimper comme beaucoup le craignaient, le chômage a plongé au mois de septembre aux États-Unis. En tombant de 8,1% à 7,8%, ce taux se retrouve même au plus bas depuis janvier 2009, date l'arrivée au pouvoir de Barack Obama.

En pleine campagne électorale, et deux jours après un premier débat télévisé remporté de l'avis général par Mitt Romney, le président sortant avait besoin de cette bonne nouvelle.

Le plus significatif est que cette baisse du chômage, à la différence de ce qui s'était souvent produit depuis le début de l'année, n'est pas le résultat d'un découragement des demandeurs d'emplois. Ce n'est pas la sortie de chômeurs des statistiques qui explique la baisse du taux de chômage. Le sondage auprès de la population active qui permet de calculer ce taux fait même état de 873.000 postes nouveaux en septembre.

Pour autant le chiffre généralement retenu pour mesurer les créations nettes d'emplois provient d'un

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant