Le chômage a augmenté de 1,1% en février, 38 400 demandeurs d'emploi en plus

le
0
Le chômage a augmenté de 1,1% en février, 38 400 demandeurs d'emploi en plus
Le chômage a augmenté de 1,1% en février, 38 400 demandeurs d'emploi en plus

Nouvelle mauvaise nouvelle pour le gouvernement sur le front de l'emploi en plein débat sur la loi Travail. Selon les chiffres que le ministère du Travail a publié ce jeudi, le nombre de demandeurs d’emploi sans aucune activité (catégorie A) a augmenté de 1,1 % sur un mois, soit 38 400 chômeurs en plus en métropole.

Ce rebond, le plus fort depuis septembre 2013, intervient après après une baisse de 0,8% en janvier, jugée difficilement interprétable par les services statistiques du travail.

«Une timide reprise» selon El Khomri

Sur trois mois, ce nombre progresse de 0,6 % (+21 400) et de 2,5 % sur un an. Il s'explique «en grande partie» par l'entrée en catégorie A (sans aucune activité) de personnes «déjà inscrites à Pôle emploi mais qui exerçaient une activité (catégories B et C) les mois précédents», a analysé la ministre de l'Emploi Myriam El Khomri dans un communiqué.

Ces développements s'inscrivent dans un «mouvement de hausses et de baisses observé depuis neuf mois, traduisant une reprise timide de l'activité économique», a souligné Myriam El Khomri, qui présentait jeudi en Conseil des ministres le projet de loi réformant le droit du travail.

Parmi les personnes inscrites à Pôle emploi et tenues le mois dernier de rechercher un emploi (catégories A, B, C), 3 591 000 sont sans emploi (catégorie A) et 1 871 800 exercent une activité réduite (catégories B, C), soit au total 5 462 800 personnes.

5 766 300 d'inscrits à Pôle Emploi

Selon le communiqué de la Dares, en France (y compris Dom), «le nombre de demandeurs d'emploi s'élève à 3 852 400 pour la catégorie A (+1,0 % sur un mois, +0,6 % sur trois mois et +2,4 % sur un an) et 5 766 300 pour les catégories A, B, C (stable sur un mois, +0,3 % sur trois mois et +3,6 % sur un an).»

Les jeunes et les seniors subissent le même mouvement. En catégorie A, on comptait 516 900 jeunes inscrits de moins de 25 ans, en hausse de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant