Le chocolat fait toujours fondre les Français

le
1

Après Noël, Pâques est le deuxième rendez-vous le plus important des Français avec le chocolat. Et ils sont prêts à dépenser 20 euros en moyenne à cette occasion.

Œufs, cloches ou lapin, la chasse aux chocolats s'ouvre ce week end. Le goût des Français pour le chocolat ne se dément pas. Ils sont 83% à en consommer au moins une fois par semaine. Avec 11,6 kilos par an et par habitant, ce sont les Allemands les plus gros mangeurs de chocolat. Les Britanniques ne sont pas en reste avec 9,77 kilos. Les Français, eux, se placent à la cinquième place avec 6,64 kilos. Dans le détail, les enfants français restent les plus gourmands puisqu'ils consomment 11,9 grammes par jour contre 5,7 grammes pour les adultes.

Une bonne affaire pour les chocolatiers: avec près de 390.000 tonnes de chocolat consommés en France en 2013, les chocolatiers réalisent un chiffre d'affaires de près de 3 milliards d'euros. Les fêtes de Pâques représentent 5% des ventes annuelles en France, selon le Syndicat du chocolat. «Son développement se fait surtout du côté des pays émergents qui ne mangeaient traditionnellement pas de chocolat», explique-t-il.

Le chocolat noir garde la cote

Et la favorite des Français reste la tablette. Avec près de 126.000 tonnes vendues en 2013, soit une évolution de 5% sur trois ans, elle se place devant les bonbons de chocolat, bouchées et rochers (92.500 tonnes) et les pâtes à tartiner (73 740 tonnes). «Les tablettes représentent le gros du marché et sont consommées toute l'année», indique le Syndicat du chocolat. En terme de goût, le chocolat noir garde la cote. Une particularité bien française puisqu'il représente 30% de la consommation française contre 5% en moyenne dans les autres pays européens. Selon une étude LH2*, c'est le chocolat préféré pour 84% des Français.

Question portefeuille, pas de folies. Les Français seraient prêt à dépenser 20 euros en moyenne contre 27 à Noël, selon une étude Kantar worldpanel de 2012. «La grande variété du marché du chocolat permet à chacun des consommateurs de trouver son bonheur en matière de goût et de gamme de prix», explique le Syndicat du chocolat. Les Français privilégient à 85% les grandes surfaces pour faire leurs achats. Les 15% restants choisissent plutôt les autres circuits de distribution comme les boulangeries, les kiosques ou les détaillants.

infographie, chocolat

* Étude LH2 pour bons-de-reductions.com réalisée en septembre 2013 auprès d'un échantillon de 1011 personnes.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • supersum le lundi 21 avr 2014 à 09:48

    Va falloir le taxer à nouveau les socia*lopes