Le choc fiscal de 33 milliards de 2013 n'a pas été efficace

le
29

Selon Coe-Rexecode, malgré la hausse spectaculaire des impôts, le déficit public n'a été réduit que de 13 milliards d'euros l'année dernière.

Tant d'efforts demandés aux contribuables pour, au final, si peu de résultats... L'an dernier, malgré une hausse des prélèvements fiscaux considérable de 33 milliards d'euros, le déficit public n'a été réduit que de 13 milliards, constate le think-tank libéral Coe-Rexecode.

Non seulement le niveau excessif de la pression fiscale (46% du PIB) a une faible efficacité, comme le souligne également la Cour des comptes, mais il nuit à l'investissement et à la croissance, poursuit l'institut. Il préconise d'alléger «en priorité les prélèvements les plus nocifs pour la croissance», où la France est «championne». Dans ce domaine, l'écart avec l'Allemagne s'élève à 113 milliards d'euros. Sur ce total, 65 milliards de prélèvements pèsent sur la production et 35 milliards sur le rendement du capital.

Baisser les prélèvements sur la production

Coe-Rexecode recommande donc de fixer un programme d'allégements de la pression fiscale. En particulier, il faut «redonner de la compétitivité à nos exportations» en baissant les prélèvements sur la production. Le think-tank plaide également pour «une correction des excès manifestes de la fiscalité du capital», qui pèsent sur l'investissement.

Un demi bon point toutefois pour François Hollande, qui a promis de supprimer les cotisations patronales pour la famille dans le cadre du pacte de responsabilité.

«Cette démarche peut réussir en France, comme des démarches similaires ont réussi dans d'autres pays dans le passé, dès lors que des marges de man½uvre sont dégagées du côté des dépenses publiques», conclut Coe-Rexecode. L'exemple de la Suède, dans les années 1990, le prouve.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • rleonard le mardi 25 fév 2014 à 17:05

    l'histoire ne nous dit pas ou sont passés les 20 milliards de différence !!! Une citation de Winston Churchill qui reste vraie : Le vice inhérent au capitalisme consiste à une répartition inégale des richesses. La vertu inhérente au socialisme consiste en une égale répartition de la misère !!! on est en plein dedans

  • ramseslj le mardi 25 fév 2014 à 11:08

    On pourra poser le probleme dans tous les sens, c'est la masse salariale des fonctionnaires qui plombe le budget. On finira comme en Grèce et baisser les salaires et le nombre de fonctionnaires pour qu'enfin, la pays retrouve de la croissance alors il faut le faire tout de suite avant de sombrer.

  • nono67 le dimanche 16 fév 2014 à 12:02

    baisser les dépenses publiques ? vous n'y pensez pas . Vu le niveau des " élites " en france on se dirige vers une baisse de la hausse sequentielle de la croissance naturelle de l'inflation controlée de la dépense globale incluant les dépenses de l'état, des collectivités locales , de la sécutrité sociale et de tout autre organisme publique ou para publique. Pour comprendre ce patois merci de faire un stage accéléré à l'ena. Pour des résultats repassez en 2030.

  • M601364 le samedi 15 fév 2014 à 16:57

    Trop de députés trop de politiques il faut en virer 2 sur 3 là on fera des économies? ?

  • janaliz le vendredi 14 fév 2014 à 10:22

    Laffer l'avait bien dit...

  • G.DESJON le jeudi 13 fév 2014 à 17:27

    le seul bon point accordé au gvt, et encore c'est un "demi bon point" concerne une promesse de réduire les charges...autant dire du vent ! comme toutes ses promesses fumeuses

  • pa69337 le jeudi 13 fév 2014 à 17:08

    La courbe de qui Suracta ?

  • mpincon le jeudi 13 fév 2014 à 17:08

    le choc fiscal a surtout assomé la France qui produit des richesses !Donc , moins de rentrées fiscales Et comme on ne voit pas l'ombre d'un début de réduction des dépenses publiques , ça ne pourra qu'aller encore plus mal ....Appamée

  • SuRaCtA le jeudi 13 fév 2014 à 15:17

    Trop d'impôt tue l'impôt, la taux mange l'assiette ! Le jour où ce gouvernement prendra des cours d'économie et entendra parler de la courbe de Faller peut être qu'il mènera une politique plus efficace...

  • schebac1 le jeudi 13 fév 2014 à 13:55

    à tamtou : ce que vous dites est exact pour la partie taxes, mais vous vous trompez, la valeur cadastrale qui est le coeur du sujet dépend exculsivement de l'état.