Le chinois SAIC veut s'émanciper de Volkswagen

le
0
Le groupe, partenaire du constructeur allemand depuis 1984, va tripler la capacité de production des voitures vendues sous ses propres marques. Ses modèles MG et Roewe sont inspirés du britannique MG Rover.

Premier constructeur chinois grâce à ses partenariats avec des groupes étrangers, SAIC consolide son indépendance. La société de Shanghaï vient d'annoncer un investissement de 1,14 milliard d'euros sur les quatre prochaines années sur son site de Nankin. La capacité de cette base de production devrait ainsi tripler, pour atteindre 1 million de véhicules en 2015. Des voitures sous marque propre, qui sortent peu à peu de l'ombre des deux grands partenaires de SAIC : General Motors et Volkswagen, leaders sur le marché chinois.

Héritée de la fusion en 2007 avec Nanjing Automotive, l'usine de Nankin construit quelques moteurs pour les marques de SAIC comme pour ses sociétés conjointes. En revanche, côté voitures, n'en sortent que les MG et les Roewe, deux marques du constructeur dont les modèles sont nés à partir des plans acquis auprès du britannique MG Rover. En 2004, SAIC avait acheté les licences des Rover 75 et 25, pour 96 millions d'euros. Un an plus tard

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant