Le chinois Lenovo voudrait acheter une partie des serveurs d'IBM

le
0
L'américain, champion mondial dans toutes les catégories de serveurs informatiques, pourrait récupérer plus de 3 milliards en cédant des gros ordinateurs concurrencés par HP et Dell.

Près de dix ans après la vente de sa division PC au chinois Lenovo, amorcée en 2004, l'histoire pourrait se répéter. IBM envisagerait de vendre une part de la division de ses serveurs informatiques, des ordinateurs puissants utilisés dans les «usines numériques», ou «data centers», au même groupe chinois. IBM espère récupérer entre 5 et 6 milliards de dollars de la cession de sa famille d'ordinateurs, appelée x86, car ils utilisent un microprocesseur d'Intel ou d'AMD. Mais la transaction pourrait être bouclée entre «2,5 et 4,5 milliards de dollars», selon une source citée par Bloomberg.

IBM, troisième mondial pour les machines x86 après Dell et HP

L'activité cédée aurait réalisé un chiffre d'affaires autour de 4,9 milliards de dollars l'an dernier, soit le tiers des...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant