Le chinois Lenovo en passe de coiffer les PC de Fujitsu, après ceux d'IBM et NEC

le
0
Le chinois Lenovo en passe de coiffer les PC de Fujitsu, après ceux d'IBM et NEC
Le chinois Lenovo en passe de coiffer les PC de Fujitsu, après ceux d'IBM et NEC

Le groupe japonais Fujitsu a officialisé jeudi un projet de partenariat avec le chinois Lenovo pour son activité de PC en souffrance, tablant sur la puissance du numéro un mondial qui a déjà absorbé les ordinateurs IBM en 2005 et contrôle ceux de NEC depuis 2011."Nous allons étudier ensemble diverses possibilités dans le but de faire croître cette activité" placée il y a quelques mois dans une entité à part, a écrit Fujitsu dans un communiqué, simultanément à l'annonce de ses résultats semestriels."Concrètement, nous visons un partenariat qui allie les capacités de Fujitsu en matière de ventes, support technique, développement et production avec le modèle opérationnel gagnant de Lenovo", ajoute le groupe.La Banque de développement du Japon est partie prenante aux discussions afin d'apporter un éventuel soutien financier et stratégique."Lenovo, déjà leader du secteur, espère de la sorte faire davantage prospérer son coeur de métier", explique le groupe japonais qui avait indiqué il y a quelques semaines étudier diverses voies de restructuration pour ses PC, dont une possible alliance avec Lenovo alors évoquée par la presse."Fujitsu est peut-être attiré par le schéma réussi mis en place par Lenovo pour les PC NEC au Japon, avec des emplois préservés dans l'usine nippone", soulignait récemment le groupe Nikkei.Il est connu depuis longtemps que Fujitsu cherche une solution pour son activité PC, qu'il a du mal à rentabiliser dans un environnement où l'attrait des ordinateurs pour le grand public a été affaibli par les capacités pas si éloignées des smartphones et surtout des tablettes.- Un marché en crise -Fujitsu a essayé de s'associer avec Vaio (ex-division des PC de Sony qui a jeté l'éponge) puis avec Toshiba, également en mauvaise posture, mais les discussions n'ont pas abouti, d'où la solution potentielle Lenovo qui pourrait en théorie étudier à terme, par souci ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant