Le chinois LeEco attaque sur leurs terres les géants technologiques américains

le
0
Le chinois LeEco attaque sur leurs terres les géants technologiques américains
Le chinois LeEco attaque sur leurs terres les géants technologiques américains

Le géant technologique chinois LeEco (ex LeTV), dirigé par le milliardaire Jia Yueting, a lancé mercredi une grande offensive aux Etats-Unis, où il ambitionne de s'attaquer à la fois aux marchés de Netflix, Apple, Amazon et Tesla.Lors d'un événement auquel il avait convié 1.700 personnes à San Francisco, le groupe a présenté des smartphones, des télévisions, un casque de réalité virtuelle, un vélo connecté et une voiture autonome, qu'il entend intégrer à un écosystème comprenant également des offres de vidéo et d'autres services en ligne."Il pourrait sembler que nous sortons un tas de produits sans rapport entre eux, mais c'est le contraire", a fait valoir Jia Yueting. "Nous avons donné à tous ces produits le même système nerveux pour partager des contenus.""Notre vision globale d'un écosystème connecté où on peut apprécier de bons contenus sur une série d'appareils aux prix perturbant le marché est ce qui alimente notre expansion mondiale", a indiqué de son côté Richard Ren, président de LeEco America. "Après notre succès en Chine, nous nous sommes étendus à l'Inde l'an dernier et à la Russie en septembre. Aujourd'hui, nous sommes ravis de nous lancer officiellement aux Etats-Unis", a-t-il poursuivi.LeEco a notamment prévu de sortir le 2 novembre aux Etats-Unis deux smartphones, le modèle vedette LePro 3 et son "petit frère" Le S3, annoncés à respectivement 399 et 249 dollars, ainsi qu'une série de télévisions ultra haute définition, avec des prix allant de 649 dollars à 4.999 dollars pour un écran géant de plus de deux mètres de diagonale.Tous ces appareils, qui intègrent des logiciels permettant d'accéder aux services en ligne de LeEco et notamment son offre de vidéo en streaming, seront vendus sur le site de commerce en ligne du groupe, LeMall.com.Il a en outre montré mercredi une série d'autres produits pour lesquels il n'a pas précisé de plans de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant