Le chinois Fosun et Axa PE veulent racheter le Club Med

le
0
LE CHINOIS FOSUN ET AXA PE LANCENT UNE OFFRE DE RACHAT SUR CLUB MED
LE CHINOIS FOSUN ET AXA PE LANCENT UNE OFFRE DE RACHAT SUR CLUB MED

par Matthieu Protard et Dominique Vidalon

PARIS (Reuters) - Le groupe financier chinois Fosun et le fonds Axa Private Equity vont lancer une offre amicale sur le Club Méditerranée et projettent d'accélérer le développement du groupe de loisirs dans les pays émergents pour contrer un marché du tourisme déprimé en Europe.

Au prix de 17 euros par action annoncé lundi, ils offrent une prime de 23% par rapport au cours de clôture de vendredi et de 28,4% par rapport au cours moyen de l'action sur un mois. Ils valorisent le Club Med à 541 millions d'euros.

En l'état actuel, le projet prévoit que Fosun et Axa PE détiendront chacun 46% du capital de Club Med. Les 8% restants seront détenus par l'équipe dirigeante du groupe, qui sera associée à l'opération.

L'offre sera déposée dans les prochains jours par Axa PE et Fosun, qui sont déjà les principaux actionnaires du Club Med avec chacun plus de 9% du capital.

En cas de succès de l'OPA, le Club Med qui avait fait son entrée en Bourse en 1966 devrait sortir de la cote. Mais un retour en Bourse est d'ores et déjà prévu avec une double cotation à Hong Kong et à Paris.

"Après quatre ans, il est prévu une cotation duale de Club Med à Paris et à Hong Kong", a déclaré Dominique Gaillard, directeur général d'Axa PE, lors d'une conférence de presse.

OFFRE "PAS TRÈS GÉNÉREUSE"

"Cette offre ne nous paraît pas très généreuse mais elle constitue une porte de sortie pour les minoritaires", souligne Gilbert Dupont dans une note d'analyse. "Elle tient compte d'un business plan marqué par la dégradation des marchés."

"Quand on regarde les transactions dans le secteur ces dix dernières années, on est plutôt dans le bas de la fourchette des primes", commente un autre analyste financier, jugeant qu'il n'est pas impossible que les deux actionnaires relèvent leur prix.

Le prix offert "valorise les résultats de Club Med", a indiqué Axa PE, tandis que le PDG du groupe de loisirs Henri Giscard d'Estaing a estimé que la prime proposée permettait de "faire bénéficier (les actionnaires) des progrès de l'entreprise qui n'ont pas été reflétés dans le cours de Bourse".

L'action Club Med, qui avait clôturé vendredi à 13,85 euros, s'est ajustée au prix de l'offre. Le titre, sixième plus gros volume de la cote, grimpe de 22,3% à 16,97 euros à 15h42 dans des volumes représentant plus de 33 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur NYSE Euronext.

Axa PE et Fosun ont indiqué qu'ils entendaient maintenir en place l'équipe dirigeante. Henri Giscard d'Estaing demeurera PDG, Michel Wolfovski restera directeur général délégué et "un nombre significatif" de cadres pourront investir aux côtés d'Axa Private Equity et Fosun.

"Axa Private Equity et Fosun ont décidé de s'associer avec les dirigeants pour mener à bien une stratégie adaptée à l'environnement difficile du marché du tourisme en Europe, notamment en France", ont précisé les acheteurs.

Touché par la crise qui frappe l'Europe, Club Med a fait état lundi d'un chiffre d'affaires en repli de 1,9% au titre de son premier semestre clos le 30 avril, et a ajusté à la baisse ses capacités pour l'été 2013. Il a en outre réaffirmé son objectif de faire de la Chine son deuxième marché d'ici fin 2015.

Club Med, poursuivant ses efforts de désendettement, a ramené sa dette à 112 millions d'euros à fin avril 2013 contre 123 millions un an plus tôt.

Selon les données Thomson Reuters, Club Med affichait un ratio de dette sur Ebitda de 1,17 fin 2012 contre une moyenne de 1,10 pour le secteur.

Avec Alexandre Boksenbaum-Granier et Blaise Robinson, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant