Le Chili sanctionne une entente dans le papier toilette

le
1
    SANTIAGO, 7 décembre (Reuters) - Le groupe papetier chilien 
CMPC  CAR.SN  et une filiale du suédois SCA  SCAb.ST  ont 
réalisé jusqu'à 460 millions de dollars (427 millions d'euros) 
de bénéfices en s'entendant durant 10 ans sur le prix du papier 
toilette au Chili, a dénoncé l'autorité de la concurrence FNE. 
    CMPC et la filiale Pisa de SCA avaient été accusés en 
octobre 2015 de s'être entendus pour contrôler 90% du marché 
chilien du papier tissu et toilette, ce qui leur a permis de 
gonfler les prix. 
    A l'époque, Pisa avait écopé d'une amende de 15,5 millions 
de dollars tandis que CPMC, ayant reconnu sa faute, avait 
échappé à toute sanction. 
    Des députés s'en étaient offusqués et avaient exigé que les 
deux groupes aient à verser des compensations supplémentaires 
pour dédommager les consommateurs. 
    Le gouvernement a accédé à cette demande et compte prendre 
une décision sur la base de l'évaluation faite par la FNE 
(Fiscalía Nacional Económica). 
    L'étude de l'agence publiée mardi établit que CMPC a 
engrangé entre 198 et 398 millions de dollars, et SCA entre 33,6 
et 92,5 millions de dollars. 
    "Les deux estimations sont prudentes parce qu'elles ne 
concernent que le marché du papier toilette dans les 
supermarchés, sans prendre en compte d'autres produits (...) ni 
d'autres canaux de distribution", précise l'étude. 
    Personne chez CMPC ou SCA n'était immédiatement disponible 
pour commenter ces informations.   
 
 (Felipe Iturrieta et Gram Slattery; Catherine Mallebay-Vacqueur 
pour le service français, édité par Véronique Tison) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7361806 le mercredi 7 déc 2016 à 18:44

    On vous écoute dans une profonde intimité