Le Chili, encore, encore

le
0
Le Chili, encore, encore
Le Chili, encore, encore

Dans un match d'abord grotesque et très tendu, le Chili a remporté cette Copa América Centenario aux tirs au but.

Argentine 0-0 Chili (2-4 aux tirs au but)


Il y'a un an, c'est Alexis Sánchez qui d'une subtile panenka délivrait tout un peuple. Cette fois-ci, Vidal a raté et Messi a envoyé son tir au but dans les tribunes du Metlife Stadium. Fransisco Silva s'avance. Il n'a pas vraiment la gueule du héros. Et pourtant. Il s'avance, trompe Romero, et emmène le Chili sur le toit d'Amérique. Pour la deuxième fois consécutive, la Roja remporte la Copa América, aux tirs au but face à l'Argentine. Seul sur le banc, en pleurs, Messi incarne parfaitement la malédiction argentine. Et le Chili s'impose de plus en plus comme l'une des meilleures sélections mondiale.

Un rouge de chaque coté


Au bout d'une minute, l'Argentine tente la recette chilienne lors de cette Copa : l'entame folle. Ever Banega chauffe son pied droit avec une frappe au ras du poteau de Bravo. Avant la rencontre, Pizzi, sélectionneur du Chili avait annoncé un plan anti-Messi. Il semble clair, puisque Vidal souffle sur la nuque du génie argentin chaque fois qu'il touche le ballon. Le quart d'heure de jeu passé, et cette finale ressemble pour l'instant à un match de D2 argentine. Des tacles de partout, un arbitre qui doit calmer tout le monde, et très peu de football. Touché au début de match, Di María apparaît enfin, avec une frappe qui réveille l'Albiceleste. Après une énorme erreur de Medel, Higuaín confirme sa malédiction des finales en raté un face-à-face avec Bravo.

#CopaAméricaEnTyC ¡Increíble lo que se perdió Higuaín! Siguen 0-0. Miralo EN VIVO: https://t.co/V8Dj7PYnai https://t.co/DI6YNuyKGK

— TyC Sports (@TyCSports) 27 juin 2016
Et puisque les coups pleuvaient dans cette finale, il fallait une victime. Après deux fautes sur Messi, Marcelo Díaz est très sévèrement expulsé. La Roja se retrouve à dix avant la…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant