Le chiite Maliki accepte de céder son poste de PM en Irak

le
0

(Actualisé avec déclaration Maliki, précisions) BAGDAD, 14 août (Reuters) - Le chiite irakien Nouri al Maliki a renoncé à s'accrocher à son poste de Premier ministre et a annoncé soutenir désormais son successeur, le chiite modéré Haïder al Abadi, dans une intervention télévisée jeudi soir. "J'annonce devant vous ce soir, pour faciliter le processus politique et la formation d'un nouveau gouvernement, le retrait de ma candidature en faveur du frère Haïder al Abadi", a déclaré Nouri al Maliki à la télévision d'État. Le nouveau Premier ministre irakien Haïder al Abadi est soutenu dans les chancelleries occidentales, tandis que son prédécesseur refusait de démissionner après huit années au pouvoir qui ont eu pour effet de lui aliéner la minorité sunnite, qui était au pouvoir sous Saddam Hussein, et de susciter la colère de Washington et Téhéran. (Michael Georgy; Agathe Machecourt pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant