Le chiffre d'affaires trimestriel de Pfizer sous le consensus

le
0
CHIFFRE D'AFFAIRES INFÉRIEUR AUX ATTENTES POUR PFIZER
CHIFFRE D'AFFAIRES INFÉRIEUR AUX ATTENTES POUR PFIZER

(Reuters) - Pfizer a fait état jeudi d'un chiffre d'affaires trimestriel bien inférieur aux attentes, affecté par les ventes décevantes de son vaccin pédiatrique Prevnar et par la baisse de son chiffre d'affaires dans les pays émergents.

Les performances du groupe ont également souffert d'un chiffre d'affaires plus faible que prévu de son traitement anti-cholestérol Lipitor, confronté depuis la fin de l'an dernier à la concurrence des produits génériques.

Le premier groupe pharmaceutique américain a dégagé au troisième trimestre un chiffre d'affaires en recul de 16% à 13,98 milliards de dollars (10,8 milliards d'euros), contre un consensus Thomson Reuters I/B/E/S à 14,64 milliards de dollars.

Le groupe a réalisé un bénéfice de 3,21 milliards de dollars, soit 43 cents par action, contre 3,74 milliards de dollars, soit 48 cents par action l'année précédente.

Hors éléments exceptionnels, Pfizer affiche un bénéfice par action de 53 cents, conforme au consensus de marché.

En réaction à ces résultats, le titre recule de 1,29% à 24,550 dollars à Wall Street vers 15h00 GMT, alors que l'indice Dow Jones avance au contraire de 1,28%.

"Comme beaucoup d'autres groupes au troisième trimestre, Pfizer a eu une performance faible au niveau du chiffre d'affaires, en retrait de 5% (par rapport au consensus)," commente Jeffrey Holford, analyste chez Jefferies and Co.

"Toutefois, une efficacité meilleure que prévu au niveau opérationnel et une baisse de taux d'imposition ont permis aux résultats de ressortir à des niveaux conformes aux attentes."

Le chiffre d'affaires sur les marchés émergents -moteurs de croissance pour Pfizer- a reculé de 2% à 2,39 milliards de dollars, affectée par la fermeté du dollar, alors qu'il avait augmenté de 8% au second trimestre.

Les ventes de Prevnar 13 ont chuté 14% à 868 millions de dollars et les ventes de son vaccin plus ancien Prevnar 7 de 17% à 81 millions de dollars. Ces vaccins dont l'usage est très répandu, ont été obtenus via le rachat de Wyeth en 2009.

Celles-ci ont surtout chuté aux Etats-Unis et en Europe où les enfants avaient déjà été vaccinés, précise Pfizer.

Les ventes de Lipitor, qui a été le médicament le plus vendu au monde jusqu'à l'arrivée à expiration du brevet en novembre dernier, ont plongé de 71% à 749 millions de dollars.

Randsell Pierson; Catherine Monin et Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant