Le cheval voyage bien

le
0
Le cheval voyage bien
Le cheval voyage bien

15 heures

 

Des hennissements  et des bruits de sabots animent la piste de l'aéroport de Liège en Belgique ce 30 juillet. Les premiers chevaux de la cavalerie tricolore, ceux du concours complet, prennent l'avion, direction Rio. Les chevaux de dressage et d'obstacles ont suivi début août dans l'ordre chronologique des épreuves. « Quinze montures sont parties, annonce Quentin Simonnet, le conseiller technique de la Fédération qui a déboursé 120 00 € pour l'opération. Les chevaux d'obstacles sont plus habitués que ceux de complet, qui sautent plutôt en Europe et voyagent par la route. »

 

Un avion-cargo les attend où prennent place 40 équidés, d'autres délégations profitant du voyage. Ils sont dans des box sécurisés à une température maximale de 15 °C, les étalons à l'avant, les juments à l'arrière avec tout le confort : nourriture, eau, équipement de concours. « Pour leur sécurité, il ne faut pas que l'angle de décollage soit trop important. C'est pour ça qu'on part de Liège et pas de Roissy », explique Simonnet.

 

Quinze personnes, grooms et vétérinaires, les accompagnent. « Les chevaux ne nous racontent pas leurs impressions, mais on ne mesure aucune peur de l'avion », note Quentin Simonnet. « C'est nous les cavaliers qui avons une angoisse à leur place, s'inquiète Karim Laghouag, le cavalier de complet. On a peur qu'ils se cognent. Dans ce cas, il n'y a plus de compétition. » Contrairement à nous, le cheval ne souffre pas du décalage horaire. « Il fait de petits cycles de sommeil et récupère en quelques heures. On s'aperçoit qu'il est perturbé quand il a faim à une heure inhabituelle, mais c'est tout », enchaîne Roger-Yves Bost, cavalier de sauts d'obstacles.

 

Sur place, la cavalerie a rejoint les écuries de Deodoro par camion. Les chevaux d'obstacles valent des fortunes (10 M€ pour les meilleurs) et attirent les convoitises. « Les rapts, nous y avons ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant