Le "chèque numérique" en gestation pour que les Français se forment aux outils digitaux

le
4

Axelle Lemaire, secrétaire d'État au Numérique, a annoncé mardi 29 novembre, lors d'une conférence de presse, qu'elle souhaitait mettre en place à l'échelle nationale un dispositif de "chèque numérique" pour accompagner les Français dans l'usage des outils numériques.

Des personnes participent à un cours d'informatique dédié aux personnes âgées et proposé par l'association parisienne Fraternité numérique qui entend combattre la "fracture numérique" entre générations, le 22 octobre 2009. ( AFP / PATRICK KOVARIK )
Des personnes participent à un cours d'informatique dédié aux personnes âgées et proposé par l'association parisienne Fraternité numérique qui entend combattre la "fracture numérique" entre générations, le 22 octobre 2009. ( AFP / PATRICK KOVARIK )

"On ne peut pas s'interroger aujourd'hui sur les usages du numérique sans s'interroger sur la capacité d'appropriation par l'ensemble de nos concitoyens", a déclaré Mme Lemaire. "L'enjeu est de diffuser la culture du numérique et d'outiller la population pour qu'elle se sente mieux armée", a précisé la secrétaire d’État.

L'utilisation d'internet s'intensifie en France, selon le baromètre du numérique présenté mardi par l'Autorité de régulation des télécoms, l'Arcep, le Conseil général de l'économie, le CGE, et l'Agence du numérique. Mais les statistiques révèlent des disparités en fonction de l'âge, du niveau de vie ou encore du lieu de résidence.

Concrètement, ce chèque donnera droit à une formation au numérique dans un des lieux faisant partie du réseau des espaces publics numériques (médiathèques, missions locales...) Il peut s'agir d'une formation à des outils basiques, comme l'utilisation d'une boîte mail ou à d'autres plus complexes, comme des logiciels.

Déjà expérimenté en Aquitaine, ce dispositif devrait être étendu à l'échelle nationale au cours du premier semestre 2017. L’Agence du numérique participe à la recherche de financement et se charge de "faire le lien avec les financeurs publics et privés potentiels".

Axelle Lemaire a par ailleurs annoncé le lancement du laboratoire d'analyse et de décryptage du numérique. Cet "outil d'aide à la prise de décision" doit permettre de renforcer la compréhension des usages numériques afin d'orienter les politiques publiques.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pallach il y a 6 jours

    Pourquoi pas un chèque vélo ?

  • pokesden il y a 6 jours

    dans le nord les gens ont moins de soleil que dans le midi,il faut creer un indemnite pour respecter l'egalitarismeincroyables ces Sosses

  • jmlhomme il y a 6 jours

    C'est bien une solution socialo....des cheques pour rien.... Il suffirait de dire que les comptes bancaires sont gratuits pourceux qui suivent leur compte par internet et tout le monde s'y met.... allegrement par simple interet économique.

  • vanago il y a 6 jours

    Oui, pour se former à Office 365.Comme ça ils pourront payer l'impot sur l'écriture au clavier.Les formations sont souvent un recyclage des vieilles compétences.On fait donc d'une pierre(silex) deux coups.