«Le chemin du deuil est strictement individuel»

le
0
INTERVIEW Psychiatre, Alain Sauteraud vient de publier Vivre après ta mort, psychologie du deuil (Ed. Odile Jacob). Il donne ici son avis sur les nouvelles formes de «deuil digital» qui s'expriment désormais sur la Toile.

LE FIGARO. - Que vous inspirent ces nouvelles manières «technologiques» de vivre le deuil?

Alain SAUTERAUD. - Elles englobent des situations très variées: un forum d'endeuillés, par exemple, répond au besoin traditionnel de partage et de lutte contre l'isolement. Il n'y a de neuf dans ce domaine que la technologie. Les créations d'espaces virtuels au défunt, d'autre part, rejoignent selon moi le besoin de commémoration. Mais il faut les analyser à travers leur rôle aidant ou gênant le processus du deuil, en se demandant: celui-ci rend-il un hommage équivalent à «donner une messe annuelle» ou «se rendre au cimetière», mais avec des outils technologiques actuels, ou bien fait-il vivre artificiellem...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant