Le chemin de croix des dissidents cubains

le
0
À quelques jours de l'arrivée de Benoît XVI, des manifestants ont été arrêtés dimanche à La Havane.

Une certaine fébrilité semble gagner La Havane à l'approche de la visite du pape Benoît XVI, prévue du 23 au 26 mars prochain. Dimanche soir, une cinquantaine de dissidents ont été interpellés en marge d'une manifestation d'épouses et de mères de prisonniers politiques, au premier rang desquels la dirigeante des Dames en blanc, Berta Soler, avant d'être relâchés lundi. Deux jours plus tôt, 13 activistes occupant la basilique Nuestra Senora de la Caridad avaient été évacués à la demande de l'archevêque de La Havane, le cardinal Jaime Ortega.

L'occupation de cet édifice situé dans le quartier Centro de la capitale cubaine aurait été décidée en raison de sa récente élévation au rang de basilique. «Huit hommes et cinq femmes, de tous les âges, se sont réfugiés dans une salle de la Basilique depuis le 13 mars, confiait la semaine dernière une religieuse cubaine préférant conserver l'anonymat. Ils appartiennent au Parti républicain de Cuba, un mouvement

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant