Le "chemin de Compostelle" de François Fillon

le
0
Un programme des cent jours et un référendum au lendemain de la présidentielle : Fillon passe à l'offensive.
Un programme des cent jours et un référendum au lendemain de la présidentielle : Fillon passe à l'offensive.

Cette année, il ne pleut pas dans la Sarthe, pas tout de suite, du moins. C'est la quatrième fois que François Fillon réunit ses troupes dans son fief natal, Rouez-en-Champagne, mais la première fois que les adhérents y sont conviés. Ce sont donc près de 200 fillonistes plus ou moins convaincus, dont 60 députés, qui sont venus passer la journée dans une ancienne abbaye. L'occasion pour François Fillon de faire sa rentrée et montrer que, tout au long de ces deux années passées à parcourir la France loin des yeux des médias (et du c?ur des électeurs ?), il a planché sans relâche sur l'économie, l'éducation, et la réforme territoriale. Il a trouvé la formule : Osons dire, osons faire, titre de son « Manifeste pour la France » distribué dans les rangs, qui dessine les cinq points-clés de son programme présidentiel.

« Les sondages ne veulent rien dire »

Le retour des vacances était visible sur le visage des fillonistes, couleurs aux joues et tenue soignée pour l'occasion. Mais au cours de la journée, le temps s'est assombri. La pluie est arrivée, telle une fatalité. François Fillon a même avancé son discours d'une heure pour éviter les gouttes. Les prévisions sont-elles meilleures pour la primaire ? « Les sondages ne veulent rien dire », veut croire Bruno Retailleau, sénateur Les Républicains de Vendée et fidèle de François Fillon. Éric Ciotti se montre plus prudent : « D'énormes...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant