Le cheikh Salman s'y voit déjà

le
0
Le cheikh Salman s'y voit déjà
Le cheikh Salman s'y voit déjà

A un mois de l'élection présidentielle de la FIFA, le cheikh Salman a estimé qu'il était, avec Gianni Infantino, le favori du scrutin.

Malgré une réputation sulfureuse, le cheikh Salman fera partie des favoris pour succéder à Sepp Blatter à la tête de la FIFA, le 26 février prochain. A un mois de l’élection présidentielle de la Fédération international, le Bahreini a confié à l’AFP que seul Gianni Infantino, le candidat des Fédérations européennes, pouvait selon lui l’empêcher d’être élu. « Je pense que ce sera entre moi et lui », a-t-il déclaré. Dans la foulée, à l’occasion d’un match de jeunes à Doha, l’un de ses adversaires, Tokyo Sexwale, que certaines rumeurs disaient proche d’un retrait, s’est dit « toujours en course ».

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant