Le chef rebelle sud-soudanais Machar rentrera à Juba le 18 avril

le
0
    JUBA, 7 avril (Reuters) - L'ancien vice-président du Soudan 
du Sud, Riek Machar, dont le conflit avec le chef de l'Etat 
Salva Kiir a fait des milliers de morts et des millions de 
déplacés depuis 2013, rentrera à Juba le 18 avril pour 
participer au gouvernement de transition qui doit être mis en 
place sous l'égide de l'Onu. 
    Salva Kiir et Riek Machar ont signé un accord de paix en 
août dernier sous la pression internationale mais ne se sont 
entendus sur le partage des pouvoirs qu'en janvier. L'accord a 
entre temps été mis à mal à plusieurs reprises par la poursuite 
des combats. 
    "Je confirme par conséquent que ma date d'arrivée (à Juba) 
sera le 18 avril et que je formerai ensuite avec le président 
Kiir le gouvernement transitoire d'union nationale", a écrit 
Riek Machar à l'organe chargé de superviser la mise en oeuvre de 
l'accord de paix. 
    En février, le chef rebelle avait posé comme condition à son 
retour à Juba la démilitarisation de la capitale et de pouvoir y 
être accompagné par certains de ses combattants. 
    La mission des Nations unies au Soudan du Sud a indiqué dans 
un communiqué diffusé mercredi qu'elle avait transporté à Juba 
802 policiers et soldats de Machar, dont deux de ses généraux. 
     
 
 (Denis Dumo; Tangi Salaün pour le service français) 
 )
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant