Le chef présumé de l'attentat de la rue des Rosiers arrêté

le
0

PARIS (Reuters) - Le chef présumé du commando à l'origine de l'attentat contre le restaurant juif Goldenberg de la rue des Rosiers, en août 1982 à Paris, a été arrêté le 1er juin dernier en Jordanie, a-t-on appris mercredi de source judiciaire française.

Il s'agit de Mohamed Souhair al-Abassi, alias Amjad Atta, a-t-on précisé, confirmant une information de VSD.

Il faisait l'objet d'un mandat d'arrêt international délivré le 20 février dernier par le juge Marc Trévidic, plus de 30 ans après les faits.

Il n'a pas encore été extradé vers la France, ajoute la source judiciaire, qui précise que "le processus de demande est en cours."

Il pourrait être poursuivi en France pour complicité d'assassinats, en tant que chef et superviseur présumé du commando, indique-t-elle.

Le juge d'instruction français avait aussi délivré des mandats d'arrêts à l'encontre de Walid Abdulrahman, alias Abou Zayed, qui vit à Oslo et a la nationalité norvégienne, et de Mahmoud Khader Abed, alias Hicham Harb, qui réside aujourd'hui à Ramallah, en Cisjordanie.

Aucun des deux hommes, soupçonnés d'avoir été les deux tueurs du commando, n'a été interpellé à ce jour.

L'attentat de la rue des Rosiers a fait six morts et 22 blessés.

(Nicolas Bertin et Chine Labbé, édité par Sophie Louet)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant