Le chef militaire de l'ex-Front al Nosra tué dans un raid-sources

le
1
 (Détails, contexte) 
    AMMAN, 8 septembre (Reuters) - Le chef militaire du groupe 
rebelle islamiste syrien Front Fatah al Cham, ex-Front al Nosra 
affilié à Al Qaïda, a été tué dans un raid aérien dans la 
campagne d'Alep, apprend-on jeudi auprès de deux sources 
rebelles.  
    Le commandant, dont le nom de guerre est Abou Omar Sarakeb, 
a été tué lors d'une réunion des chefs du groupe, ont précisé 
ces sources, qui ont dit ignorer la nationalité des auteurs du 
raid. 
    L'ancien Front al Nosra joue un rôle central dans les 
batailles en cours autour d'Alep entre les insurgés et les 
troupes gouvernementales syriennes, épaulées par les milices 
chiites soutenues par l'Iran.   
    De source rebelle islamiste, on précise que les chefs du 
Front Fatah al Cham étaient réunis dans un repaire secret dans 
le village de Kafr Naha. D'autres hauts commandants auraient été 
blessés ou tués, mais ces rumeurs n'ont pu être confirmées. 
    Le Front al Nosra s'est rebaptisé Fatah al Cham en juillet 
dernier et a annoncé rompre ses liens avec Al Qaïda, espérant 
par là ne plus être la cible de bombardements de puissances 
étrangères, Etats-Unis et Russie en tête.   
    Washington a dit toujours considérer l'ex-Front al Nosra 
comme un groupe terroriste, notant qu'il restait toujours un 
objectif valable pour les forces aériennes américaines et 
russes. 
     
 
 (Suleiman al Khalidi; Jean-Stéphane Brosse pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco il y a 3 mois

    Le copain de Fabius.