Le chef du Labour écossais, Jim Murphy, démissionnera en juin

le , mis à jour à 16:55
0

LONDRES, 16 mai (Reuters) - Le chef du Parti travailliste écossais, Jim Murphy, a déclaré samedi qu'il présenterait sa démission en juin lors d'une réunion de sa formation, qui a essuyé une cuisante défaite en Ecosse lors des élections législatives du 7 mai. Le Labour a perdu la totalité de ses 41 sièges, sauf un, en Ecosse, les grands gagnants étant les nationalistes du Scottish National Party (SNP). Jim Murphy, qui est l'un des députés travaillistes à avoir perdu son siège, a dit vouloir par sa démission assumer les conséquences de l'échec du Labour écossais. "Je présenterai ma démission lors de la prochaine réunion de l'exécutif du Parti travailliste écossais", a dit Jim Murphy lors d'une conférence de presse, samedi à Glasgow. Au niveau national, le dirigeant du Labour, Ed Miliband, a démissionné pour assumer la défaite de son parti aux législatives, qui ont vu la reconduction des conservateurs et du Premier ministre sortant David Cameron à la tête du pays. (Karolin Schaps; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant