Le chef du groupe islamiste nigérian Ansaru arrêté-armée

le
0
 (Actualisé avec précisions) 
    LAGOS, 4 avril (Reuters) - L'armée nigériane a annoncé lundi 
avoir arrêté le chef du groupe islamiste Ansaru, faction 
dissidente de la secte Boko Haram accusée d'enlèvements et de 
meurtres d'Occidentaux. 
    Le chef d'Ansaru, Khalid al Barnaoui, figure, avec deux 
autres Nigérians, sur la liste noire du département d'Etat 
américain depuis 2012 pour leurs liens avec Boko Haram et avec 
Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi). 
    Selon le général Rabe Abubakar, porte-parole de l'armée 
nigériane, Khalid al Barnaoui a été arrêté samedi à Lokoja, la 
capitale de l'Etat de Kogi, Etat du centre du pays. 
    Il a qualifié cette arrestation de "pas de géant".  
    Des combattants de Boko Haram se sont par ailleurs rendus à 
l'armée nigériane, a-t-il ajouté. 
    Le président nigérian Muhammadu Buhari a fait de la défaite 
de l'insurrection islamiste une des priorités de sa présidence. 
     
      
 
 (Alexis Akwagyiram; Danielle Rouquié pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant