Le chef du groupe islamiste Khorassan tué en Syrie-Pentagone

le
0

(Précisions, Ashton Carter) WASHINGTON, 18 octobre (Reuters) - Le Saoudien Sanafi al Nasr, chef du groupe Khorassan, un mouvement djihadiste issu d'Al Qaïda, a été tué le 15 octobre par un raid aérien américain dans le nord-ouest de la Syrie, a annoncé dimanche le Pentagone. Il avait notamment mis en place des itinéraires pour permettre aux djihadistes de se rendre du Pakistan en Syrie via la Turquie et jouait un rôle important dans le financement du groupe, ajoute le département américain de la Défense. "Cette opération est un coup dur pour le groupe Khorassan qui voulait attaquer les Etats-Unis et leurs alliés. Elle montre une nouvelle fois que ceux qui veulent nous nuire ne sont pas hors de notre portée", a déclaré le secrétaire américain à la Défense, Ashton Carter dans un communiqué. "Al Nasr était un vétéran du djihad, avec une grande expérience dans le recrutement et le financement d'Al Qaïda. Il faisait passer des fonds de la région du Golfe en Irak, puis aux dirigeants d'Al Qaïda", a précisé un porte-parole du Pentagone. Il avait pris en charge des finances du groupe islamiste en 2012 et s'était installé l'année suivante en Syrie. C'est le cinquième haut responsable du groupe Khorassan tué en quatre mois, a ajouté le porte-parole. En juillet dernier, Washington avait annoncé la mort du prédécesseur de Nasr, Mouhssine al Fadhli, tué par une frappe aérienne alors qu'il circulait près de Sarmada, également dans le nord-ouest de la Syrie. Le groupe Khorassan est formé de figures historiques du mouvement islamiste passées notamment par l'Afghanistan et le Pakistan. On ne sait pas exactement si c'est aujourd'hui une branche du Front al Nosra -- Al Qaïda en Syrie -- ou une unité séparée. (Phil Stewart, Doina Chiacu et Mariam Karouny; Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant