Le chef du gouvernement irakien limoge 123 hauts fonctionnaires

le
1

BAGDAD, 9 septembre (Reuters) - Le Premier ministre irakien Haïdar al Abadi a limogé 123 vice-ministres et membres de leurs cabinets dans le cadre d'un remaniement de l'administration destiné à lutter contre la corruption et l'incompétence. Les hauts fonctionnaires concernés seront mis à la retraite ou verront leur statut "ajusté", a-t-il indiqué, sans préciser quels ministères étaient concernés. Le chef du gouvernement, dont le projet a été présenté le mois dernier, propose de supprimer des pans entiers de l'administration, d'en finir avec les quotas qui garantissent la répartition des postes en fonction des appartenances politiques et de relancer les enquêtes anticorruption. Le plan lui confère en outre le pouvoir de limoger les élus locaux. Ses détracteurs, qui jugent le projet inconstitutionnel, assurent qu'il ne changera rien au quotidien des Irakiens qui manifestent par milliers tous les vendredis depuis plus d'un mois à Bagdad et dans les provinces du Sud pour dénoncer la corruption et l'incompétence des pouvoirs publics. (Stephen Kalin, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4484897 le mercredi 9 sept 2015 à 18:31

    Voilà le successeur de sadam

Partenaires Taux