Le chef des taliban aurait été blessé dans une fusillade au Pakistan

le
0
 (Actualisé avec citation) 
    PESHAWAR, Pakistan, 2 décembre (Reuters) - Le chef des 
taliban, le mollah Akhtar Mohammad Mansour, a été blessé au 
Pakistan dans une fusillade entre plusieurs dirigeants du 
mouvement islamiste, a-t-on appris mercredi de sources 
informées. 
    Le porte-parole des taliban, Zabihullah Mujahid, a cependant 
démenti cette information, dénonçant "une rumeur sans 
fondement". "Akthar Mohammad Mansour se porte tout à fait bien, 
il ne lui est rien arrivé", a-t-il dit à Reuters. 
    La fusillade aurait éclaté à la suite de désaccords sur la 
stratégie à suivre, lors d'une réunion dans la maison d'un chef 
taliban, le mollah Abdullah Sarhadi, ont affirmé deux dirigeants 
du groupe. 
    Les tirs ont fait cinq morts, tous des chefs taliban, et une 
douzaine de blessés dont le mollah Mansour, qui est grièvement 
atteint, selon l'un d'eux. 
    "Nous n'avons pas eu de contact avec le mollah Mansour après 
l'incident de la nuit dernière. Nous avons entendu dire qu'il 
avait succombé à ses blessures mais nous ne pouvons ni le 
confirmer ni l'infirmer", a ajouté l'autre.  
    La nomination en juillet de Mansour à la tête des taliban, à 
la suite de la mort du mollah Omar dont il était le numéro deux, 
a provoqué de graves dissensions au sein du mouvement. 
    De violents combats, qui ont fait de nombreuses victimes, 
ont opposé des groupes rivaux pendant plusieurs jours en 
novembre dans la province de Zabul, dans le sud-est du pays. 
    Selon des responsables du gouvernement afghan, le mollah 
Mansoor Dadullah, l'un des principaux opposants à Mansour, a été 
tué au cours de ces combats.  
 
 (Jibran Ahmed à Peshawar, Mirwais Harooni et Hamid Shalizi à 
Kaboul; Guy Kerivel et jean-Philippe Lefief pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant