Le chef des taliban afghans "probablement" tué par une frappe US - source

le , mis à jour à 23:42
0
 (Actualisé avec précisions § 3-4) 
    WASHINGTON, 21 mai (Reuters) - Le mollah Akhtar Mansour, 
chef des taliban afghans, a été la cible d'une frappe aérienne 
menée samedi par l'armée américaine dans un secteur isolé proche 
de la frontière entre l'Afghanistan et le Pakistan, annonce le 
Pentagone. 
    Le département américain de la Défense n'a pas été en mesure 
de préciser si le successeur du mollah Omar avait été touché 
dans ce bombardement mais un responsable américain a affirmé 
qu'il avait "probablement" été tué dans cette frappe, de même 
qu'un autre combattant taliban. 
    Selon ce même responsable, la frappe a été autorisée par le 
président Barack Obama. Elle s'est produite vers 10h00 GMT du 
côté pakistanais de la frontière, au sud-ouest de la localité 
d'Ahmad Wal. 
    Plusieurs drones ont visé le mollah Mansour et un autre 
combattant taliban qui circulaient à bord d'une voiture, a-t-il 
poursuivi. 
    Au Pentagone, le porte-parole, Peter Cook, a été plus 
prudent: "Nous sommes toujours en train d'évaluer les résultats 
de cette frappe et nous livrerons d'autres informations 
lorsqu'elles seront disponibles", a-t-il dit. 
    Le mollah Akhtar Mansour a été désigné chef suprême des 
taliban afghans en juillet de l'année dernière, après la 
confirmation de la mort du mollah Omar, dont il était l'adjoint. 
 
 (Phil Stewart; Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant