Le chef des taliban afghans lance un appel à l'unité

le
0

PESHAWAR, Pakistan, 22 septembre (Reuters) - Le mollah Mansour, nouveau chef des taliban afghans, lance un appel à l'unité et évoque la possibilité de pourparlers de paix avec Kaboul dans un message diffusé mardi à l'occasion de la prochaine fête musulmane de l'Aïd el Kebir. Contesté par une partie des insurgés islamistes depuis sa nomination à la fin juillet, Mansour déclare que les dissensions actuelles sont le fruit d'un complot fomenté par les ennemis des taliban. "La création de différents groupes (...) est la dernière invention des envahisseurs pour continuer la guerre par procuration des Etats-Unis", dit-il. "Si Dieu le veut, le peuple musulman afghan saura, grâce au renforcement de son unité, déjouer cette conspiration." A propos d'éventuels pourparlers de paix avec le gouvernement de Kaboul, Mohammad Akhtar Mansour n'écarte pas cette possibilité, en posant comme condition qu'aucune tierce partie soit impliquée. "Toute pression étrangère prétextant résoudre le problème afghan ne fera que créer de nouveaux problèmes", dit-il. Une première séance de discussions formelles entre Kaboul et les taliban a eu lieu en juillet sous l'égide du Pakistan. Certains taliban afghans redoutent que des éléments des forces de sécurité pakistanaises manipulent l'insurrection afin de servir leurs propres objectifs et Mansour est considéré par beaucoup de taliban comme trop proche d'Islamabad. Le mollah Mansour, qui était l'adjoint du mollah Omar, chef historique des taliban, a été choisi par la choura (conseil) de Quetta, au Pakistan, le jour de l'annonce par les autorités afghanes du décès d'Omar il y a plus de deux ans dans un hôpital pakistanais. (Jibran Ahmad; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant