Le chef des services de renseignement irakiens limogé

le
0
    BAGDAD, 7 juin (Reuters) - Le Premier ministre irakien a 
limogé mardi le chef des services de renseignement et les 
directeurs de six banques publiques, tous nommés par son 
prédécesseur.  
    Haïdar al Abadi n'a pas justifié ces décisions, mais il a 
entrepris une série de réformes économiques et politiques, 
notamment pour lutter contre la corruption et l'incompétence 
dans la fonction publique, en parallèle à la lutte contre les 
djihadistes de l'Etat islamique.  
    Le chef du gouvernement a par ailleurs demandé la mise à la 
retraite de Mohamed Chabbout, directeur d'Iraqi Media Network.  
    Haïdar al Abadi a succédé à Nouri al Maliki en 2014, après 
l'offensive-éclair qui a permis à l'EI de s'implanter dans 
l'ouest et le nord de l'Irak.  
 
 (Ahmed Rasheed, Jean-Philippe Lefief pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant