Le chef des putschistes au Burkina nie tout rôle de Compaoré

le
0

PARIS, 17 septembre (Reuters) - Le chef des putschistes au Burkina Faso a assuré jeudi sur France 24 que l'ex-président Blaise Compaoré n'avait joué aucun rôle dans le coup d'Etat et affirmé que le président de transition et le Premier ministre seraient bientôt libérés. A la question de savoir si l'ancien chef de l'Etat renversé il y a un an après 27 ans au pouvoir était lié à cette opération, le général Gilbert Diendéré a répondu: "Pas du tout, je n'ai pas eu de contact avec lui ni avant ni même après, il ne m'a pas appelé, je ne l'ai pas appelé non plus". Le putsch, qui survient moins d'un mois avant les élections présidentielle et législatives prévues le 11 octobre, met fin aux espoirs d'une transition politique pacifique dans le pays. "Nous allons voir avec les politiques pour discuter de la question" des élections, a déclaré le général Diendéré, qui a servi comme chef d'état-major sous Blaise Compaoré. "Tout changement de ce genre-là (un coup d'Etat-NDLR) apporte des violences, j'en suis conscient, mais (je compte) sur l'esprit patriotique des uns et des autres pour éviter les débordements et éviter les violences qui pourraient plonger notre pays dans une situation de chaos", a-t-il ajouté. Le président de transition Michel Kafando et le Premier ministre Yacouba Isaac Zida, arrêtés mercredi après-midi par des membres de la garde présidentielle, seront prochainement libérés, a poursuivi le général. "Nous n'allons pas les garder indéfiniment, nous allons les libérer et ils vont rentrer chez eux", a-t-il dit, assurant par ailleurs avoir le soutien de l'armée. "Nous savons très bien qu'un coup d'Etat n'est jamais accepté par la communauté internationale mais nous demandons à la communauté internationale de bien comprendre le sens de notre action et nous nous engageons à respecter certains principes". (Marine Pennetier et John Irish, édité par Sophie Louet)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant