Le chef des "miliciens" de l'Oregon appelle à la fin de l'occupation

le
0
    BURNS, Oregon, 28 janvier (Reuters) - Le chef des hommes 
armés qui occupent depuis le 2 janvier un refuge dans un parc 
naturel fédéral de l'Oregon a appelé mercredi ses partisans à 
quitter les lieux et à rentrer chez eux. 
    Ammon Bundy a été arrêté mardi lors d'un affrontement avec 
les forces de l'ordre qui a fait un mort et un blessé. 
    Dans un communiqué lu par son avocat après sa présentation 
devant un juge, il demande à ses partisans qui se trouvent 
toujours à l'intérieur du refuge du parc naturel Malheur, 
composé de plusieurs bâtiments, de s'en aller. 
    "A ceux qui restent dans le refuge, je vous aime. Engageons 
la lutte ici même. S'il vous plaît, renoncez. Rentrez chez vous 
embrasser vos familles. Ce combat est désormais le nôtre devant 
les tribunaux", leur a-t-il dit. 
    Mercredi en fin de soirée, huit occupants avaient quitté le 
refuge, dont trois ont été arrêtés, a annoncé le FBI. On ignore 
combien de personnes se trouvent toujours sur place. 
    Ammon Bundy et les siens ont fait irruption dans ce refuge 
le 2 janvier pour protester contre le contrôle par l'Etat 
fédéral de vastes étendues de terre dans l'ouest des Etats-Unis. 
    Le chef de file du mouvement a été arrêté mardi sur une 
autoroute de l'est de l'Oregon alors qu'il se rendait avec 
plusieurs de ses partisans à une réunion publique organisée à 
John Day, une ville située au nord du parc.  
    Son frère Ryan a été légèrement blessé et un autre membre du 
groupe, Robert LaVoy Finicum, fermier de son état, tué lors de 
la confrontation avec les forces de l'ordre. Sept autres 
personnes ont été arrêtées mardi lors de l'affrontement ou lors 
d'opérations policières distinctes. 
    Toutes encourent une inculpation devant la justice fédérale 
des Etats-Unis pour recours en bande organisée à la force, à 
l'intimidation et à la menace pour entraver l'action d'agents 
fédéraux, a précisé le FBI. 
 
 (Peter Henderson; Bertrand Boucey et Henri-Pierre André pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant