Le chef des forces américaines au Moyen-Orient s'est brièvement rendu en Syrie

le
0
Le général Jospeh Votel, chef des forces américaines au Moyen-Orient, lors de son déplacement suprise en Syrie, le 22 mai.
Le général Jospeh Votel, chef des forces américaines au Moyen-Orient, lors de son déplacement suprise en Syrie, le 22 mai.

Le général Votel a rencontré des responsables locaux et des membres des forces spéciales déployées dans le pays, a annoncé le CentCom.

Le chef des forces américaines au Moyen-Orient, le général Joseph Votel, s’est brièvement rendu en Syrie samedi 21 mai pour rencontrer des responsables locaux et des forces spéciales déployées sur place.

Le responsable du CentCom (US Central Command) a fait le déplacement « pour préparer l’offensive sur Rakka », le bastion de l’organisation Etat islamique dans le nord-est du pays, a tweeté de son côté Brett McGurk, l’envoyé spécial du président Obama auprès de la coalition contre l’EI.

Aider les groupes locaux Aucun détail sur l’endroit précis où s’est rendu le général Votel n’a été divulgué, mais les forces spéciales américaines qu’il a rencontrées sont déployées dans le nord-est de la Syrie. Le rôle de ces dernières, au nombre de quelques centaines au maximum, est d’aider les groupes locaux et notamment les Forces démocratiques syriennes – milices kurdes combattant les djihadistes – à s’organiser en vue de la reconquête de Raqqa.

La prise de cette ville syrienne est avec celle de Mossoul en Irak le grand objectif de la coalition internationale contre le groupe Etat islamique. Le général Votel est lui-même un officier des forces spéciales. Il commandait jusqu’au début de 2016 l’ensemble de celles-ci.

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant